Illustration jeu de rôle phénix

Comment rendre ses sessions de JDR passionnantes et impliquer ses joueurs

Découvrez des Trucs et Astuces simples pour rendre vos Joueurs de JDR accros à vos Sessions de Jeux de Rôle et les Impliquer comme jamais.

Découvrez des Trucs et Astuces simples pour rendre vos Joueurs de JDR accros à vos Sessions de Jeux de Rôle et les Impliquer comme jamais.

Quelques trucs pour rendre vos joueurs accros à vos scenarios de jeu de rôle

Vous êtes maître du jeu et vous sentez que vos joueurs ne sont pas plus impliqué que ça dans vos sessions de jeu ? Vous sentez que vous vous êtes enfermé dans une routine et vous ne savez pas comment briser le cercle ?

À moins qu’il ne manque un petit truc à vos scénarios… vous savez, celui qui fait la différence entre une histoire banale et une quête mémorable. Pas de panique, dans ce guide, nous allons voir ensemble 6 trucs, simples à mettre en place pour faire passer vos sessions de JDR d’un truc « sympa », à une histoire vraiment cool qui implique les joueurs.

Prêt à dire adieu aux visages blasé de vos PJ ? Voici 6 trucs pour captiver vos joueurs de JDR comme jamais !

Conseil n°1 : Entraînez un personnage dans une affaire personnelle

Sur une campagne de Aux confins de l’empire que je masterisais, un de mes joueurs a mis la main sur un holocron Sith. Avant de pouvoir l’utiliser il a dû en comprendre l’utilité et le fonctionnement, bref ça a duré plusieurs sessions pour qu’il arrive à en comprendre les rouages.

Si je vous parle de ça, c’est tout simplement, car je n’ai jamais vu ce joueur aussi heureux que lorsqu’il retournait ciel et terre pour l’activer. Son sourire à chaque micro avancée en disait long sur son plaisir à jouer et à faire avancer son intrigue personnelle.

Un personnage impacté personnellement = un joueur heureux.

Les objectifs de personnage sont ultra efficaces, parce qu’ils impliquent personnellement les joueurs. Ils leur permettent de s’investir davantage dans votre campagne et ils apportent plus de profondeur et de personnalisation aux personnages, et donc aux sessions de jeu.

Attention, un objectif n’est pas forcément positif. La réputation de votre personnage peut très bien avoir été entachée, et il va falloir batailler pour la restaurer. Ou alors il est mêlé à une sombre histoire qu’il doit régler avant d’avoir de sérieux problèmes…

Voici quelques exemples d’objectif personnels :

  • Un terrible secret a été révélé sur le personnage, il peut le dissimuler ou en assumer les conséquences ;
  • Des rumeurs concernant un PNJ pouvant aider le personnage à s’améliorer dans son domaine commencent à faire surface ;
  • Des amis ou des membres de la famille on un problème qu’il faut résoudre ;
  • Un concours ou un tournoi qui permettrait au personnage d’être reconnus est organisé ;
  • Le PJ est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, comment peut-il laver son nom et restaurer sa réputation ?

Attention toutefois, à veiller à ce que chaque joueur ai droit de temps en temps à son petit instant d’attention.

Conseil n°2 : Impliquez les joueurs dans des évènements extérieurs

Les PJ ont beau être au centre de l’histoire, le monde ne les attend pas pour tourner (contrairement à ce qu’ils ont tendance à penser :)). Les antagonistes, les rois et les différentes factions poursuivent leurs propres objectifs, avec des répercussions concrètes.

Il peut aussi s’agir d’un évènement naturel, type inondation, incendie, chute ou hausse des températures jamais vues, etc.

L’objectif est de créer un événement avec un réel impact sur le monde, puis de laisser quelques indices ou signes avant-coureurs, qui vont donner aux joueurs le sentiment d’un monde profond, qui a sa propre vie. Le but des indices est, qu’une fois que l’évènement aura lieu, les joueurs auront immédiatement cet indice en tête et seront bien plus à l’écoute les prochaines fois.

Voici quelques idées d’évènement pouvant impacter votre monde de JDR :

  • Soulèvement populaire ! Qu’il s’agisse d’une émeute, d’une rébellion ou d’un coup d’État, la ville qui était si paisible s’est transformé en zone de conflit ;
  • La créature qui hante la région ! Depuis plusieurs jours maintenant, des gens disparaissent et des convois sont attaqués par un monstre mystérieux. Toute la région est sens dessus dessous et l’activité commerciale est fortement touchée ;
  • Le secret qui devait rester enfoui ! Un groupe d’aventurier a réveillé sans le vouloir une terrible malédiction/créature/entité enfouie dans un donjon. On ne parle que de ça dans les tavernes.
  • Des pillards ! Des bandits, des voleurs ou des pirates attaquent et pillent les fermes de la région. Conséquence, les habitants sont sur les dents ;
  • C’est la guerre ! Plusieurs factions entrent en conflit. Qu’ils le veuillent ou non, vos joueurs vont être obligé de composer avec ;
  • Maladie ou famine ! Les réfugiés arrivent par vague pour fuir le mal qui les a chassés de chez-eux.

Conseil n°3 : Intensifiez le conflit

Vous trouvez que les choses se passent trop bien et que vos joueurs prennent un peu trop leurs aises ? Il est temps de passer à la vitesse supérieure 😀

Sortez-les de leur zone de confort en redistribuant les cartes et en augmentant la difficulté. Coup de boost pour votre campagne et sueurs froides garanties pour vos joueurs ! (Rassurez-vous, à terme ils vous diront merci).

Voici quelques idées pour intensifier votre campagne :

  • Diviser pour mieux affaiblir ! Séparez le groupe. Cela rend les joueurs plus vulnérables, empêche les synergies sur lesquelles ils avaient l’habitude de compter et force les joueurs à sortir de leur zone de confort ;
  • Le plan à 3 ! Une nouvelle faction entre dans le conflit, changeant la dynamique de l’affrontement ;
  • Le retour de la vengeance ! Un ennemi que les PJ pensaient avoir vaincu revient encore plus fort, et avec de la rancune ;
  • Évènement imprévu ! Une complication survient et rend la progression du groupe plus difficile. Le puissant sort du mage vient de détruire une colonne qui bloque l’entrée du temple maudit, ou bien une chute de pierre se transforme en avalanche de terre et entraîne les PJ au fond d’un précipice ;
  • Changement de plan ! Les informations sur lesquelles vont joueurs comptaient sont erronées. Peut-être que leur carte comporte une erreur, ou qu’un espion a prévenu l’ennemi de leur plan ;
  • Les ennemis sont intelligents ! Et oui, les méchants aussi tiennent à leur peau et réfléchissent aux moyens les plus efficaces pour rester en vie le plus longtemps possible 😉

Conseil n°4 : Lancez des sous-intrigues

Sur une de mes campagnes, j’ai donné au groupe la possibilité d’acquérir une base cachée sous la ville. Autant vous dire qu’à partir de ce moment-là, il n’était plus question de leur parler de la trame principale… Tous les PNJ intervenants de près ou de loin à la vie de leur nouveau repaire prenaient une importance vitale.

Lorsque le groupe a appris que l’une des employés de leur guilde nouvellement créée était maltraitée, le sauvetage de toute la région, des griffes du terrible nécromancien est passé complètement au second plan. Il fallait de toute urgence, venger leur employée et s’assurer que ça ne se reproduise plus jamais.

Tout ça pour vous dire qu’il est intéressant de lancer des amorces de sous-intrigues à vos joueurs et de les laisser mordre à celles qui les intéressent.

Voici quelques exemples de sous-intrigues qui vont intéresser vos PJ :

  • Les personnages sont invités à une fête ;
  • Le groupe a la possibilité d’acquérir une possession notable (bâtiment, navire, etc.) ;
  • Les PJ ont la possibilité de se faire des alliés imprévus (confrérie secrète, noble local, gamins des rues, etc.) ;
  • Le vieil ami d’un des joueurs vient demander son aide ;
  • Vos joueurs ont la possibilité d’agir sur la politique locale ;
  • Un élément du passé d’un des personnages ressurgit.

Conseil n°5 : jouez sur les rebondissements

Vous cherchez à surprendre vos joueurs ? Étonnez-les en jouant sur les rebondissements inattendus. Ainsi, non seulement ils seront agréablement surpris de constater que votre scénario leur réserve des surprises, mais en plus ils ne sauront jamais vraiment sur quel pied danser 🙂

Attention cependant, les rôlistes ne sont pas dupes, la technique du rebondissement est à utiliser avec parcimonie. Si vous en abusez en tant que meneur de jeu, vos joueurs finiront par se lasser.

Voici quelques exemples de révélation :

  • Celui que vous pensiez être le grand méchant lutte en réalité contre la vraie menace ;
  • Le fabuleux trésor que vous cherchiez ? Il est maintenant entre les mains d’une faction rivale ;
  • Ces nouveaux PNJ que vos joueurs adorent sont en réalité de gros psychopathes ;
  • Les joueurs ont échoué à protéger la cible sur laquelle ils étaient censés veiller ;
  • Du jour au lendemain, les PJ perdent tout (à manier avec prudence pour ne pas les dégoûter) ;
  • Les choses sont parfaitement ce qu’elles semblent être. Parce que parfois le meilleur moyen de surprendre vos joueurs est… de ne pas les surprendre 😀

Conseil n° 6 : Finir sur un Cliffhanger

Si ce n’est pas déjà le cas, prenez l’habitude de terminer vos sessions de jeu sur un temps fort. Ainsi, vous leur donnez matière à réflexion d’ici à la prochaine session et ça permet de maintenir la hype.

Les cliffhangers vous procurent deux grands avantages. Ils rendent les debuts et fins de session de jdr excitantes et rend vos joueurs encore plus content de commencer à jouer.

Quelques exemples de cliffhanger :

  • Le masque tombe, l’identité d’un mystérieux ennemi est dévoilé ;
  • Un coup critique. Les ennemis reçoivent un coup terrible au milieu du combat et vous retardez le jet de dégâts jusqu’à la prochaine session.
  • Vous ouvrez la porte lorsque soudain…. Le groupe a la promesse d’un rebondissement mystérieux ;
  • Annoncer le contenu du trésor la prochaine fois (vos joueurs vont vous haïr :)) ;
  • Et le coupable est…. Un point majeur de l’intrigue est sur le point d’être résolu.
  • Lancez l’initiative ! Le combat tant attendu va enfin débuter… mais à la prochaine session.

Si vous sentiez que votre campagne commençait à s’essouffler, alors vous avez maintenant de nombreuses techniques pour surprendre efficacement vos joueurs de JDR. À vous les sessions de jeu plus impactantes et prenantes !

Et vous, quels sont vos trucs pour rendre vos joueurs accros à vos sessions de jeu ?

Code promotion : Boutique le rôliste